Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Évasion: AU "TCHOYA BEACH" DE MIADZIN, L’AIR PUR EN ATTENDANT LE CANOÉ KAYAK

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Carte postale Évasion: AU "TCHOYA BEACH" DE MIADZIN, L’AIR PUR EN ATTENDANT LE CANOÉ KAYAK

Évasion: AU "TCHOYA BEACH" DE MIADZIN, L’AIR PUR EN ATTENDANT LE CANOÉ KAYAK

Le village de Miadzin, sur l’axe Abidjan-Adzopé à environ 5 km d’Adzopé, tente de se faire un nom dans le secteur des activités de détente depuis décembre 2009; avec l’espace dénommé "TCHOYA BEACH". C’est un mini-complexe touristique, inspiré du concept "Mundo Beach" de l’ex-animateur vedette de la Radiodiffusion télévision (RTI) Georges Taï Beson, à quelques encablures d’Abidjan en allant vers Alépé.

Le voyageur qui se rend d’Abidan à Adzopé ne peut pas rater cette belle vue. En bordure de route, sur la droite, à cinq km de la capitale du pays Akyé, se trouve un espace qui comprend un large plan d’eau douce. Il s’agit de l’espace "TCHOYA BEACH", appendice d’un vaste projet de pisciculture constitué d’une trentaine de casiers d’étangs.

Ce mini-complexe touristique, inspiré du concept "Mundo Beach" de l’ex-animateur vedette de la Radiodiffusion télévision (RTI) Georges Taï Beson, à quelques encablures d’Abidjan en allant vers Alépé, dispose en son sein d’un bar en finition et d’un espace vert planté de palmiers à huile. C’est la cadre privilégié de certaines cérémonies festives et de divertissement pour des habitants d’Adzopé. Fort de cet atout naturel, de ce cadre enchanteur, Thierry Yapo, le promoteur ne lésine pas sur tout ce qui peut accentuer la vocation touristique de cet espace : installations, activités etc…

L’homme ambitionne justement d’inscrire le "TCHOYA BEACH", dans le circuit touristique et culturel de la région, en y développant la pêche sportive, le canoë kayak et la chasse. Mieux. Il entend « faire du beach, un lieu touristique d’envergure à l’égal des destinations telles que Yamoussoukro ou Man » en développant un "tourisme où la nature tient une place de choix". Pour lui, « point n’est besoin de se déplacer jusqu’à Bassam ou Assinie pour se détendre et se relaxer le week-end. On peut le faire ici et à moindre coût ", affirme Thierry qui, pour la cause, se mue en marketeur.

Thierry Yapo ne cache pas qu’au-delà de ce projet de mini-complexe, touristique, son ambition est de contribuer au développement d’Adzopé, demeuré ville secondaire et en retard cinquante ans après l’accession de la Côte d’Ivoire à la souveraineté nationale. Alors même que cette cité de l'ancienne boucle du cacao était jadis prospère et faisait la fierté du pays Akyé, du fait des fortes retombées des principales cultures d'exportations que sont le café et le cacao.

Justement en matière de développement local, Thierry Yapo, aspire à la création d’emplois au profit des jeunes du département d’Adzopé; en faisant du "TCHOYA BEACH" un espace dynamique où se côtoient des activités telles que l’agriculture, la pisciculture et l’élevage. En un mot, tous les métiers de la terre permettant d’abord un épanouissement personnel de tous ceux qui en vivent, mais au-delà de leur synergie, constituent un véritable outil de développement local.

Le site du "TCHOYA BEACH" qui couvre une superficie totale de 100 hectares sert également de terrain d’expérimentation aux étudiants du lycée agricole qui le jouxte ; un lycée où professe Thierry Yapo, enseignant en production agricole à l’Institut d’enseignement agricole tropical GSMA-INPRAT (Groupe Scolaire Miadzin Adzopé), dont fait partie l’Institut d’enseignement agricole tropical (INPRAT). Thierry a, en effet décidé de mettre le site de son mini-complexe à la disposition de ses étudiants pour leurs travaux pratiques. Ce qui fait de "Tchoya beach" et de l’Institut agricole, un ensemble intégré où le premier sert de lieu d’expérimentation pratique en support aux cours théoriques.

Le Groupe Scolaire Miadzin Adzopé, GSMA-INPRAT qui est l’un des rares lycées agricoles privés de Côte d’Ivoire forme aux différents métiers de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Une innovation en matière d’option de formation ? En réalité, il n’en est rien quand on sait que le département d’Adzopé a une vocation agricole, avec le cacao qui continue d’être un produit phare; et maintenant d’hévéa. En témoigne l’implantation d’une gigantesque usine de la Société africaine de plantations d’hévéas (SAPH) en zone industrielle d’Adzopé. Des atouts pour le tissu industriel du département, mais qui ont quelque peu été contrariés par la grave crise qui a secoué la Côte d’Ivoire tout entière. Il en résulte le dur coup accusé par les perspectives d’extension des unités industrielles (en témoigne les vastes chantiers qui attendent de redémarrer) et surtout par le développement économique et social au niveau du département.

Pour sa part, avec le "TCHOYA BEACH", Thierry Yapo caresse le vœu secret de faire découvrir le département d’Adzopé sous l’angle de «…la Nature, dans sa plus simple expression. Question de faire profiter aux visiteurs les bienfaits de cet environnement enchanteur ». D’où l’ambition de Thierry Yapo qui envisage d’insérer le "TCHOYA BEACH" dans le circuit touristique de la région de la Mé, dont le fleuron en la matière est le "MAFA MAFOU", mythique mont de la région, dont les visiteurs font l’écho de son cadre enchanteur et pittoresque Pour ce faire, l’un des atouts de ce site est sans conteste qu’il offre le paysage d’une magnifique palmeraie parsemée d’espace vert invitant à l’évasion, et où le visite ur peut surtout profiter de l’air pur, loin de la pollution et des tumultes de la ville.

Thierry Yapo affirme que, pour tous ceux qui aiment la nature, le "TCHOYA BEACH" est le lieu indiqué pour des parties de pique-niques champêtres, des pique-niques exotiques, dont le terroir Akyé a seul le secret. Pour l’heure, le principal défi de Thierry est de réaliser, dans le courant de 2012-2013, un hôtel-bungalows en bordure du magnifique plan d’eau du mini-complexe, et de mettre celui-ci à la disposition de la Fédération de canoë kayak pour des compétitions.

Alex Oscar ACHI

Correspondant régional

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :