Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Carte postale

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Carte postale

Carte postale

Une vue partielle du village de Biankouma, avec les cases rondes au milieu des maisons rectangulaires (Photo : Sigui Aude Martinez)

Autour du sacré : BIANKOUMA-VILLAGE ENTRE CASES RONDES ET MAISONS RECTANGULAIRES

«Vous êtes dans le département de Biankouma. Ne manquez pas de visiter le village ancien de Biankouma et ses 7 cases sacrées», Indiquait, par le passé une pancarte à l’entrée de la commune. Aujourd’hui, cette pancarte a disparu. A la faveur des crises et troubles socio-politiques que connait le pays depuis une dizaine d’années.

Signe des temps, le village originel Biankouma ou Biankouma-village, l’un des plus anciens et de plus grands sites touristiques du département du même nom, est menacé à son tour de disparition. Après sa pancarte.

Lire la suite...

  • SIGUI Aude Martinez
  • Clics: 2033
Malgré des efforts de surveillance le parc continue d’être agressé à travers le braconnage, la capture des lamantins,

Alerte: PRÈS D’ASSINIE, LE ROYAUME DE MAMIE WATTA SE MEURT

Un investissement qui risque de ne pas profiter à une population de plus en plus en proie à la pauvreté; encore moins, à leur environnement naturel qui se dégrade de jour en jour. De 2000 à 2003, l’ambassade du Royaume Uni en Côte d’Ivoire et le Fonds mondial pour la nature (WWF) ont initié et conduit le projet : «Îles Ehotilé» pour un coût global de 117 862 500 FCFA.

Objectif visé: permettre la préservation de la biodiversité du Parc national des îles Ehotilé (PNIE), à travers une approche de gestion communautaire des ressources naturelles et de contribuer à la régénération de l’écosystème. Avec des retombées exclusivement au profit des populations vivant autour du PNIE.

Lire la suite...

  • DEMBELE Arouna
  • Clics: 1756
Les animaux déambulent allègrement dans les rues et entre les maisons d’habitation

Curiosités: NON LOIN DE TENGRELA, DÉBÉTÉ, LA CITÉ QUI ÉTAIT DÉPOURVUE DE NATTES

 

Tengrela fait jusque-là partie du célèbre circuit touristique du nord, dit «Circuit sénoufo». Qui couvre l’ex-région des savanes (Korhogo, Ferké, Boundiali et Tengrela). C’est une ville encore sous-urbanisée. Ce qui lui donne tout son pittoresque.

Lire la suite...

  • Renée Blassonny
  • Clics: 4304
Chauffeur de Taxi en mode Abissa

"Enjaillement": ABISSA 2012, J'Y SUIS ALLÉ, J’AI VU, J'AI AIMÉ!

L’Abissa, fête annuelle des N’zima Kotoko a pris fin le dimanche 4 novembre dernier, au quartier France à Grand-Bassam. L’Edo n' gbolè, le tam-tam sacré, qui a retenti tout au long des festivités s’est tu, avant de se retirer. Pour une année. Retour sur une fête de réjouissance et de catharsis sociale; à travers le regard d’un festivalier, d’un bloggeur-gbailleur.

Lire la suite...

  • Le Blog du Gbailleur
  • Clics: 1273
A 5 km de la capitale du pays Akyé, un large plan d’eau douce, le

Évasion: AU "TCHOYA BEACH" DE MIADZIN, L’AIR PUR EN ATTENDANT LE CANOÉ KAYAK

Le village de Miadzin, sur l’axe Abidjan-Adzopé à environ 5 km d’Adzopé, tente de se faire un nom dans le secteur des activités de détente depuis décembre 2009; avec l’espace dénommé "TCHOYA BEACH". C’est un mini-complexe touristique, inspiré du concept "Mundo Beach" de l’ex-animateur vedette de la Radiodiffusion télévision (RTI) Georges Taï Beson, à quelques encablures d’Abidjan en allant vers Alépé.

Lire la suite...

  • Alex Oscar ACHI
  • Clics: 3493

Plus d'articles...

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :