Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Elles chantaient...: LES FEMMES D’OGOUINÉ LUTTENT DÉSORMAIS CONTRE LA PAUVRETÉ

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Elles chantaient...: LES FEMMES D’OGOUINÉ LUTTENT DÉSORMAIS CONTRE LA PAUVRETÉ

Ces femmes de la région du Tonkpi ne veulent plus continuer de chanter et de danser. Elles viennent de s’engager à fond dans la voie de l’autonomisation.

Dans la Sous-préfecture de Ogouiné, les femmes de Bêlé viennent d’effectuer la sortie officielle de leur coopérative agricole. Sous l’appellation "Ikagoh", qui en langue locale signifie : «On vous soutient» ou encore: «Nous sommes avec vous», ces femmes de la région du Tonkpi entendent désormais lutter efficacement contre la pauvreté. A travers ce groupement d’intérêt économique, mis en place l’année dernière, elles se sont lancées dans la diversification et la dynamisation des productions vivrières.

Dans département de Man où ces femmes étaient jusque là connues pour leur appartenance à un groupe de danse dont les membres se retrouvaient, juste pour se divertir ou pour animer des cérémonies de mariage, naissance et funérailles, il s’agit là d’un véritable événement au moment où l’on parle de l’autonomisation de la femme, particulièrement, celle du monde rural. A en croire Mme Simone TOGBA, présidente de "Ikagoh", cette mutation a pour objectif d’apporter le concours des femmes à la production agricole et pastorale du village, d’organiser, contrôler et gérer les opérations de conditionnement et d’assurer la commercialisation directe tant localement qu’à l’exportation de ses produits.

Ce n’est pas tout. Cette association envisage également de pouvoir assurer directement ou indirectement la conservation et la transformation de ses produits et ceux des villages des alentours et assurer dans la mesure du possible et dans les meilleures conditions, l’approvisionnement des membres en produits et en matériels courants nécessaires à leurs exploitations.

Cette reconversion, parce qu’elle s’inscrit en droite ligne de la lutte contre la pauvreté de la femme en milieu rural, a été fortement encouragée par les cadres de la région. Qui, à travers MM. Antoine, OULAÏ Secrétaire général de la Direction régionale de l’Education nationale de Guiglo et Marcel GBA, Sous-directeur de l’Urbanisme au District autonome d’Abidjan, en ont assuré le co-parrainage. En signe de soutien à ces femmes, qui ne veulent plus être comme la cigale de la fable de la Fontaine, ces derniers ont mis un lot d’équipements et de petits matériels agricoles à la disposition des membres des femmes de l’association "Ikagoh". Qui, comme des fourmis, pourront se consacrer aux activités agricoles.

 

Pascal GUÉLADÉ

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :