Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Art culinaire: LE MANIOC SOUS TOUTES SES FORMES, CHEZ LES WÊ ET DAN - L’APPORT DE L’ANADER ET DU CNRA

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Art culinaire: LE MANIOC SOUS TOUTES SES FORMES, CHEZ LES WÊ ET DAN - L’APPORT DE L’ANADER ET DU CNRA

Index de l'article
Art culinaire: LE MANIOC SOUS TOUTES SES FORMES, CHEZ LES WÊ ET DAN
LE MANIOC À LA LACE DU PAIN
L’APPORT DE L’ANADER ET DU CNRA
Toutes les pages

Le manioc ne contient véritablement pas de vitamine. Pour cette raison, il est recommandé de le consommer avec une sauce riche en légumes et en protéine animale.

Dans la région du Tonkpi, à cause de la fertilité du sol, la culture du manioc connait un très bon rendement. Il est par endroits estimé à 30 ou 40 tonnes à l’ha. Et une seule racine peut peser 3 ou 4,5 kg.

Le développement de la culture du manioc dans l’ouest montagneux est à mettre surtout à l’actif des agents de l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader) et du Centre national de recherche agronomique (Cnra). Les premiers, à travers les nombreuses campagnes de sensibilisations axées sur la nécessité de diversifier les sources de revenu en milieu rural et de développer les cultures vivrières afin de réussir l’autosuffisance alimentaire. Quant à la seconde entité, elle a mis au point de nouvelles variétés de manioc qui permettent de lutter contre les maladies qui peuvent affecter les plantes de manioc et réduire son rendement. A savoir la "mosaïque du manioc", la "ryincosporiose" et l’"alternariose".

A en croire les spécialistes, la plante du manioc atteinte de la "mosaïque" reste naine; avec des feuilles qui jaunissent, faute de photosynthèse. La plante de manioc atteinte d’"alternariose", elle est exposée à l’attaque des champignons. Ses feuilles sont alors teintées de rouge et la nervure principale colorée de jaune. Un sol pauvre peut également causer l’"alternariose" et la "ryincosporiose".

La culture du manioc est annuelle ou biannuelle, selon l’espèce. Son nom scientifique : le "Manio-Spirenta",

 

S.A.M

 

 

 



La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :