Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Sécurité alimentaire : DU RIZ, DU MAÏS ET DU MANIOC À GOGO DANS LA ZONE OUEST

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Sécurité alimentaire : DU RIZ, DU MAÏS ET DU MANIOC À GOGO DANS LA ZONE OUEST

Un pas décisif en matière d’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus au profit des populations du dans la zone Ouest de la Côte d'Ivoire. Les activités de production de masse de denrées alimentaires de base ont démarré récemment dans le cadre du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM).

La production en masse du riz, du maïs et du manioc a commencé dans la zone de l’antenne du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM) dans la zone Ouest. Celle-ci recouvre les régions du Tonkpi, du Kabadougou, du Folon et du Bafing. L’information a été livrée en fin de semaine dernière, au cours de la première session du Cadre régional de concertation (CRC) dans les locaux de la préfecture. A l’occasion, l’état d’exécution du plan de travail de l’année 2017 a été présenté.

L'on retient que, dans le cadre de la sous-composante ‘’Accès aux facteurs de production’’, ce sont 55 hectares de maïs qui ont été ensemencés dans la région du Béré, 200 ha en riz pluvial dans la région du Worodougou et 255 hectares mis en valeur dans les deux régions qui constituent l’aire d’intervention de l’antenne de Séguéla. Cette performance a été appréciée et approuvée, dénotant ainsi de la cohérence des actions avec les autres projets régionaux en cours. Ce qui a permis d’évaluer la mise en œuvre des Programmes de travail et budget annuels (PTBA) et d’assurer le suivi de l’exécution des projets au niveau régional.

Aussi, pour combler le gap de 9,6 tonnes de semences de riz pluvial, un achat complémentaire a été lancé dont sept tonnes sont livrés depuis environ deux semaines. En outre, libre cours a été laissé aux Organisations professionnelles agricoles (OPA) d’acquérir directement les intrants auprès de leurs fournisseurs habituels.

Le PROPACOM-Ouest est initié par l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre la pauvreté en milieu rural. Son principal objectif est de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus des populations des zones du projet. Cela passe par l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologies appropriées et aux marchés, tout en assurant la résilience des écosystèmes et des petites exploitations agricoles au changement climatique.

Ce projet entré en vigueur en 2012 est financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme d’adaptation de la petite agriculture au changement climatique pour un budget de 2,2 milliards FCFA pour le financement de 142 projets agricoles en 2017.

 

Jules TCHONGOLOGO

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :