Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Bons Samaritains: PLUIE DE DONS SUR LES POPULATIONS D’ABOISSO

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Bons Samaritains: PLUIE DE DONS SUR LES POPULATIONS D’ABOISSO

Le centre de santé du village d’Ayénouan (s/p d’Adaou), l’hôpital général d’Ayamé et celui de Maféré, dans le département d’Aboisso, région du Sud-Comoé sont les heureux bénéficiaires d’œuvres de bienfaisances qu’ont bien voulu faire de généreux donateurs les 25 et 26 août derniers.

Depuis le 26 août dernier, le village d’Ayenouan, dans la Sous-préfecture d’Adaou, à quelques 9 km d'Aboisso, dispose d’une ambulance médicalisée. Un don de M. Bakari Coulibaly, un opérateur économique qui, à travers ce geste a affirmé qu’il tient à soulager les maux des 57 187 habitants de cette localité de leurs maux. Selon le généreux donateur, « point n’est besoin d’être à un poste électif pour soutenir les populations si nous en avons les moyens ». Cet élan du cœur, le directeur départemental de la Santé, Dr Brouah Kouassi Mathieu a tenu à le saluer. Au nom du directeur régional, remercié le donateur pour cet acte de solidarité et de grande portée. En ce sens, dira-t-il, que cette ambulance sauvera des vies et servira toute la sous-préfecture. C’est pourquoi, il a souhaité que les populations l’utilisent de façon rationnelle et efficiente.

Un peu plus loin de là à Maféré à un peu plus de 27 Km de la capitale de la région du Sud-Comoé, l’hôpital général recevait, ce même 26 août, la visite d’autres bons Samaritains. Le Rotary club Abidjan les perles à l’hôpital a remis un lot de matériel médical et des médicaments de plus de 4 millions de F CFA à l’hôpital général. C’était à l’occasion de la clôture de la 20ème édition de la campagne foraine médicale et bucco dentaire de la région du sud-Comoé qui a sillonné quelques villages du 21 au 25 août.

A l’occasion, le président ce club de service, M. Dappah Venance, a dit que le Rotary club a décidé de soutenir l’Organisation non gouvernementale (Ong), la Ligue internationale pour l’étude et la promotion de la santé communautaire (Liepsc). Dont les nombreuses actions ont une incidence réelle sur les conditions de vie des populations les plus reculées.

Dr Kadjo Michel, le président de Liepsc a, dans ses propos, remercié le donateur. Tout en expliquant que l’ONG, dont il préside aux destinées apporte depuis 20 ans des soins gratuits de proximité dans les régions du sud-Comoé. Et ce, en luttant contre les affections bucco dentaires, de la vue et de la médecine générale. Il en veut pour preuve le dernier bilan d’activité qui affiche 21654 consultations, 12120 dans le secteur dentaire et plus de 6 mille extractions dentaires.

La joie était plus grande pour Dr Jabber Nemer, le directeur de l’hôpital général de Maféré. Selon lui, depuis la crise post électorale, c’est la 1ère fois que cette structure sanitaire reçoit du matériel tant en qualité qu’en quantité. Aussi s’est-il engagé, personnellement, à veiller à ce que les populations bénéficient effectivement du matériel et des médicaments reçus.

La veille, à Ayamé, localité située à 19 Km d’Aboisso, c’est l’hôpital général qui recevait plusieurs produits et équipements médicaux d’une valeur de plus de 13 millions de f CFA. Ici, le donateur en la personne de Dr Konaté Seidou, le directeur du Centre national de transfusion sanguine et cadre de la région, a indiqué que ce geste vise à permettre à l’hôpital de jouer, pleinement, sa mission et à soutenir « l’amélioration du bien être des populations ».

Au nom des populations, le père Honoré Kpangni, directeur de l’hôpital général de Maféré a remercié le donateur et tous ceux qui l’ont appuyé dans cette initiative, qui permettra, certainement, à l’hôpital général d’être autonome au niveau de la conservation du sang. Il a profité de cette occasion pour lancer un appel pressant aux fils et cadres d’Ayamé et aux personnes de volonté pour appuyer cette structure sanitaire qui peine aujourd’hui, alors qu’elle était un hôpital de référence qui faisait la fierté de la région, il y a quelques années. En conséquence, il a dit qu’il urge que quelque chose soit fait pour remettre ce grand hôpital d’aplomb.

 

Sabari KONAN

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :