Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Retour au bercail : NOUVEAU DÉPART, NOUVEAU DÉFI POUR LE LYCÉE PROFESSIONNEL D’ODIENNÉ

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Retour au bercail : NOUVEAU DÉPART, NOUVEAU DÉFI POUR LE LYCÉE PROFESSIONNEL D’ODIENNÉ

Douze ans après sa fermeture pour crise militaro-politique de 2002, le Lycée professionnel d’Odienné (LPO) rouvre bientôt ses portes dans ses anciens locaux  réhabilités; et avec de nouveaux défis.

La nouvelle fait déjà grand bruit dans tout le Kabadougou, c’est-à-dire de Madinani à Samatiguila, en passant par Odienné, capitale de cette région. Le lycée professionnel d’Odienné (LPO) spécialisé dans l’industrie agro alimentaire qui faisait la fierté de tous revient au bercail, après avoir été délocalisé pendant douze ans à Abidjan-Yopougon. En fin de semaine dernière, M. Abou KONÉ, le directeur de cet établissement affirmait, au nom des éducateurs et du personnel administratif, que l’arrivée du corps professoral est imminente. Et de préciser qu’après les inscriptions se poursuivent.

Les 500 élèves attendus auront le choix entre trois programmes élaborés à travers un processus d’approche par compétence (APO); à savoir les techniques en transformation et contrôle qualité dans les industries agro-alimentaires, les techniques en frigoriste et les techniques en maintenance industrielle. Un nouveau départ qui devrait contribuer à relever le défi de la transformation des produits agricoles.

Selon les résultats d'une étude du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI), c’est en moyenne 15% de la production nationale de fruits et légumes qui sont perdus chaque année. Or, selon cette même étude, l'évolution des régimes alimentaires, l'urbanisation et l'augmentation de la classe moyenne sont des atouts pour augmenter la consommation des produits frais transformés en Côte d'Ivoire et dans l'espace de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui couvre un marché de 300 millions d'habitants.

Comme pour montrer que tout a été mis en œuvre pour un nouveau départ, les travaux de réhabilitation ont porté sur trois composantes. A savoir, d'une part l’amélioration de l’accès à la formation professionnelle, de l'autre à l’équipement des 21 bâtiments, et l’acquisition d’un nouveau matériel didactique par ailleurs. Un accent particulier a été mis sur l’amélioration de la qualité de la formation par le développement des curricula et le recyclage de 220 enseignants et autres personnels d’encadrement.

L'important chantier de réhabilitation des locaux, qui s’est étendu sur 36 mois a nécessité une enveloppe de 5,2 milliards de francs CFA dont quatre milliards financés par la Banque islamique de développement (BID), le reste étant assuré par l’Etat de Côte d’Ivoire.

Le Lycée Professionnel d’Odienné (LPO), faut-il le rappeler, a ouvert ses portes en 1985, avec pour vocation initiale la formation au Brevet de Technicien (BT) en Génie Alimentaire et Génie Industriel. En 1998, cet établissement s’est ouvert aux étudiants en BTS Industrie Agro alimentaire (I.A.A.).

 

Jules TCHONGOLOGO

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :