Warning: Creating default object from empty value in /home/ivoiregion_acces/ivoiregion.net/plugins/system/jat3/core/joomla/modulehelper.php on line 320
Attractivité : LOBBYING PAYANT POUR LE WORODOUGOU

Screen

Profile

Direction

Menu Style

Attractivité : LOBBYING PAYANT POUR LE WORODOUGOU

A l’orée de la nouvelle année, les populations du Worodougou, dans le Nord-ouest, peuvent se réjouir. Les projets visant à améliorer leur bien être vont s’accroître sur la période 2018-2020. Pour ce faire, la troisième session ordinaire de l’année 2017 a décidé d’investir plus de 5 milliards de F CFA.

Un véritable engagement pris par le Conseil régional du Worodougou. A la faveur de la troisième session ordinaire de l’année 2017, le président Bouaké Fofana a déclaré que son équipe entend conduire 54 opérations d’un coût global de cinq milliards trois cent soixante millions six cent trente mille (5 360 630 000) FCFA dont les 56,25 % sont destinés à l’éducation. Une bonne nouvelle, pour les trois années qui les séparent de l’horizon 2020 censée être l’année à partir de laquelle ils sentiront une nette amélioration de leurs conditions de vie, de l’accès aux soins médico-sanitaires, de la scolarité des enfants.

De fait, a révélé le président du Conseil régional du Worodougou, pour faire face à l’urgence des besoins des populations dans divers secteurs et eu égard aux ressources budgétaires limités, plusieurs actions de lobbying ont été entrepris qui ont porté leurs fruits. Au nombre des retombées, le Conseil souligne particulièrement d’une part sur le programme relatif à l’amélioration durable de l’attractivité du Worodougou et, de l’autre sur la promotion de la transition agro écologique sur des espaces fonciers sécurisés financés par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement avec le Conseil régional.

Autant d’actions qui devraient améliorer le cadre de vie des populations, renforcer la capacité de maitrise d’ouvrage du Conseil, et surtout favoriser la promotion de la région auprès des investisseurs. Déjà, suite de l’éligibilité du Worodougou au projet ECOTER (Programme d’appui au développement des territoires), le Conseil régional a bénéficié d’une enveloppe de 3,75 milliards F CFA destinés aux projets structurants dans la région du Worodougou. Pour ce faire, le financement de 100.000 Euros, soit 655 956 de F CFA a été obtenu auprès du Conseil Régional de l’Île de France.

Pour l’heure, comme pour montrer aux populations du Worodougou qu’il a toujours été à l’écoute de ses préoccupations, le Conseil régional a saisi l’opportunité de sa troisième session ordinaire de l’année pour indiquer qu’au chapitre des réalisations des années 2015-2016-2017, 60% du budget a été consacré au secteur de l’éducation. A ce titre, dix huit chantiers des travaux de construction et de réhabilitation de bâtiments scolaires trois classes équipées de plus de quatre mille table-bancs ont été réalisés en plus de l’exécution des travaux de vingt chantiers dont deux collèges modernes. Ce n’est pas tout. Plus de 15 bâtiments de trois classes avec bureaux et des travaux de réhabilitation d’écoles qui seront tous livrées au 1er trimestre de l’année 2018.

Autres secteurs pris en compte par l’équipe du président Bouaké Fofana depuis 2015, celui de la santé, avec notamment, deux centres de santé ruraux construits, réhabilités et équipés dans le district sanitaire du CHR de Séguéla et de l’Hôpital général de Kani. Le centre de santé rural de Morondo n’a pas été oublié qui a reçu du matériel roulant. Le tout pour coût un global de deux cent six millions (206 000 000) FCFA. Les Infrastructures économiques dans les domaines, de l’hydraulique, l’électricité et les routes n’ont pas été en reste. Ici, ce sont plus de quatre cent cinquante millions (450 000 000) F CFA qui ont été investis.

 

Jules TCHONGOLOGO

La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.La vitrine du développement local.

Nos prestations

Nos partenaires

Sigma journalistes conseils

Rejoignez nous sur :